SAISONS RUSSES

Vie et œuvre de Serge de DIAGHILEV
à partir de sa correspondance

accompagnement au piano
Musiques de Rimski-Korsakov, Prokofiev, de Falla, Stravinski, Ravel, Debussy, Satie…



Nous autres Russes, nous avons deux patries : notre chère Russie, et l’Europe !
Fédor Dostoïevski


Galeriste, directeur de revue, imprésario, organisateur de concert, chorégraphe, metteur en scène, programmateur, Diaghilev a fait feu de tout bois avec un égal bonheur, un appétit et une curiosité sans égal. Touche à tout génial et inspiré, il a pu réunir ce que ce début du 20ème siècle avait de plus éclatant, réunissant Picasso et Satie, Nijinski et Stravinsky, Matisse et Ravel, Rouault, Debussy, Baskt, Lifar, Prokofiev et Balanchine… et souvent au moment où ces artistes n’avaient pas l’importance qu’ils ont acquise par la suite.

Inlassable découvreur, entrepreneur audacieux, inventeur de formes nouvelles, Diaghilev a compris avant les autres que l’art transcendait les frontières et les régimes politiques, que la perception poétique se joue souvent des idéologies.

Dans ce siècle qui fut celui de la modernité, il a donné l’exemple de l’ouverture et du non-repli sur soi, pas dans un esprit de conquête, mais dans un élan de diffusion et de partage. Il fut donc un européen au sens le plus moderne, sillonnant les pays du vieux continent avec gourmandise et prodigalité, s’attachant à Paris, Londres, Rome, Venise ou Berlin, et sachant à chaque fois découvrir là où il se trouvait l’artiste essentiel qu’il savait habilement mêlé aux autres.

Ses lettres témoignent d’un homme qui n’a jamais cessé de remercier la vie qui a fait de lui ce qu’il était : un esthète raffiné et délicat, un homme envoutant aux appétits féroces.

Durée : 1h 15