Nouvelles fantastiques
Amérique du Sud

Borges : Le livre de sable, l’autre
Quiroga : L’Oreiller de plumes
Luis Sepulveda : Viens, je vais te parler de
Pilar Solorzano



Borges affirmait être un écrivain de ceux qui veulent changer l’imaginaire.
Au travers de ces récits fantastiques, il n’en finit de s’interroger –de nous interroger—sur l’origine du monde, son devenir, sa finalité.
Mais quel interlocuteur plus exigeant pouvait-il trouver que lui-même ?
Toute son oeuvre est émaillée de ces conciliabules entre lui et lui, à différents moments de sa vie – à âges différents, lieux différents, raisonnements différents, mensonges différents… ; ce qu’on soutient à 20 ans ne serait plus vrai à 70… Ce que l’on croyait être la vérité à 60 aura-t-elle survécu jusqu’à 80 ans ! Qui trahit l’autre ? Qui leurre qui ?
Dans ces dialogues vertigineux se glisse l’infini tendresse de Borges pour celui qu’il croyait être, et que chacun peut reconnaître comme son alter ego, cet autre lui-même, si proche et si lointain.
Les masques doivent tomber.


Durée : 1h 10